gazpacho_016

Rien de plus rafraîchissant que le gazpacho présenté daans de petits verres.

Gazpacho andalou de mon amie d´Ëcija :

Pour 6 à 8 personnes en tasses individuelles:

15 a 17 tomates bien rouges en forme de poires , ce sont les meilleures en été pour le gazpacho

2 ou 3 gousses d´ail

1/3 ou 1/2 baguette de pain selon la texture désirée à la fin, trempée dans de l´eau froide pour la ramollir

1 dl d´eau

1 dl d´huile d´olive extra-vierge

2 ou 3 cuillères à soupe de vinaigre de Jerez ou de votre choix

sel fin

Trempez les tomates dans de l´eau bouillante 2 minutes, les retirer, les mettre dans un bol rempli d´eau froide avec glaçons afin d´arrêter la cuisson. Enlever la peau et le pédoncule, les ouvrir par la moitié, enlever les pépins.

Mettre les tomates dans un saladier, ajoutez l´ail épluché haché, le pain essoré de l´eau qu íl contient, l´huile d´olive, le vinaigre et sel fin.

Triturez avec un robot de cuisine.

Ajoutez de l´eau froide peu à peu pour obtenir la texture désirée.

Vous pouvez le passez si vous voulez.

Important :

Goûtez, indispensable, rectifiez si nécessaire de sel, huile, vinaigre, eau.

Conseils :

Assaisonnez toujours peu au début, il est plus facile de rectifier ensuite.

Plus diététique :

Utilisez une pomme râpée ou plus au lieu de pain, c´est délicieux et très léger, mon préféré.

Cette recette m´a été donnée par une amie d´Écija (province de Cordoue Espagne) que l´on appelle  "la poêle de l´Espagne", cette ville se trouve dans un creux, atteint toujours en été des records de chaleur.

Ce gazpacho est bien plus digeste que les autres car il ne contient ni oignons ni poivrons verts allongés (poivrons italiens) comme vous avez sur la photo.

Sur la photo, le poivron donne seulement de la couleur, il n´est pas inclus dans la recette.

Ce gazpacho se conserve 4 jours à peu près dans le frigidaire, couvert naturellement avec papier film.

Un peu d´histoire :

Il semblerait que le mot "gazpacho" viendrait du portugais "caspacho", dérivé de la langue romaine "caspa", c´est à dire résidu, fragment.

Ils font référence aux dés de pain,d´oignons, poivrons verts, oeuf dur que l´on sert avec, en tasses individuelles.

Nous savons que c´est un plat très ancien qui rafrîchissait après une dure journée de travail.