007

Qui n´aime pas la tomate, nous l´aimons tous.

La premières fois que je suis arrivée en Espagne, j´avais 17 ans, j´étais venue passer le mois d´aoùt dans une famille espagnole à Madrid. Quelle surprise lorsque je vois sur la table un plat de tomates coupées en tranches plus vertes que rouges et sans aucune sauce vinaigrette. La dame qui nous recevait nous servit des tranches de tomates et ensuite nous fit passer l´huile d´olive et le sel. J´étais plus qu´étonnée.

Je dois dire que c´était au début des années 1960, les tomates étaient très très bonnes, il n´y avait pas à cette époque-là de cultures de tomates en extensif, elles étaient certainement sans engrais. Elles étaient vertes mais très agréables, pas acides du tout comme je m´y attendais. Je les ai arrosées d´huile d´olive artisanale de la propriété de la famille et de sel.

Je me suis régalée. On n´oublie pas. Autres coutumes.

En souvenir de ce moment-là, je vous envoie cette recette qui reste toujours présente en Espagne malgré le temps passé.

Recette :

Pour cette recette, il faut de très bons produits.

Si vous n´avez pas de tomates dans votre jardin. Achetez de belles tomates rouges en été.

Lavez, essuyez, coupez les tomates en fines tranches, les déposez dans une passoire,  salez avec fleur de sel si possible, laissez reposer 1 à 2 h.

Juste avant de déjeuner, déposez les tranches sur les assiettes, placez une petite jarre d´huile d´olive extra-vierge et fleur de sel dans un ramequin sur la table, pour les invités qui le désirent car elles sont déjà salées.

Si la tomate et l´huile d´olive sont de qualité, pas besoin d´autres ingrédients.

Pour les tomates, essayez une huile d´olive extra-vierge de Toscane. Merveille.